Frédérique Massat, présidente de la commission des affaires économiques, salue la mémoire de Corinne Erhel

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

C’est avec une profonde émotion et une très grande tristesse que j’ai appris le décès de notre collègue, Corinne Erhel, vendredi 5 mai 2017. Les députés de la commission des affaires économiques s’associent à moi pour adresser nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Députée très engagée, femme de cœur et de conviction, elle s’est, depuis 2007, pleinement investie dans son rôle de parlementaire, avec l’efficacité, la rigueur et la pugnacité qui la caractérisaient.

Tout au long de ses deux mandats, elle a œuvré, au sein de notre commission, en faveur du progrès numérique, enjeu sociétal, territorial, environnemental et économique majeur. À ce titre, elle a été, dès 2008, co-auteure de nombreux rapports d’information sur le sujet. C’est avec une parfaite maîtrise de la matière qu’elle présentait, ces cinq dernières années, les crédits de l’État octroyés au numérique et aux télécommunications.

En 2013, avec notre collègue, la députée d’Eure-et-Loir Laure de La Raudière, elle a signé un rapport fondamental sur la neutralité du Net. Par la suite, les deux parlementaires contribueront également, avec leur travail sur le développement de l’économie numérique, à une prise de conscience de la place fondamentale du digital dans notre société. Elles complèteront leur réflexion dans le cadre d’une mission d’information sur les objets connectés, remarquée pour ses conclusions innovantes.

Nombre de ces pistes de réflexions ont été reprises dans la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique, dont Corinne Erhel aura été l’une des plus ferventes défenseures.

Pour tous les acteurs du secteur, notamment pour l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), notre collègue aura été une interlocutrice éclairée et attentive aux problématiques de régulation des télécommunications et à leur impact sur la filière.
Elle aura participé à l’appropriation, par les responsables politiques, de questions cruciales pour l’avenir de notre pays : la neutralité du Net, l’aménagement numérique du territoire, la compétitivité de la filière des télécommunications et de l’écosystème numérique, la modernisation numérique de l’État et les objets connectés.

Je salue la mémoire d’une femme remarquable, constamment animée par la volonté d’agir pour le bien public, au service de ses concitoyens et des territoires, avec le souci que ses engagements puissent apporter un progrès à chacun.

Ses obsèques auront lieu le mercredi 10 mai 2017 à 16h en l’église Saint-Jean-du-Baly à Lannion (Côtes d’Armor). Je me joins à l’immense peine de sa famille et ses proches.

Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Voir tous les articles

Rechercher sur le blog